Almasys Conseil

Conseil et Formation en Stratégie & Développement Durable

Les effets destructeurs du management à la cool – L’Obs

On parle beaucoup d’humaniser les rapports dans l’entreprise. Est-ce une bonne nouvelle ?

Sourced through Scoop.it from: bibliobs.nouvelobs.com

Danièle Linhart place le management moderne dans la continuité directe du taylorisme et du fordisme du début du XXe siècle, car pour la sociologue la logique reste la même : « dans les deux cas, s’organise en réalité une disqualification des métiers, de la professionnalité, de l’expérience qui tend à renforcer la domination et le contrôle exercés par les dirigeants. Le résultat est le même : un travail qui perd son sens, qui épuise. Pire encore, le travail moderne précarise subjectivement les salariés, qui, constamment mis à l’épreuve, sont conduits à douter de leur propre valeur et légitimité.

 

Plus la hiérarchie considère les personnes au travail comme des humains, moins elle respecte leur statut de professionnels, leur expertise et leur droit à peser sur la définition de leur travail, à se l’approprier. De plus, la mise en avant de l’humanité des salaries court-circuite la médiation du rapport de la personne à son activité et à sa hiérarchie par le collectif de travail : celui-ci peut être un vecteur d’entraide et de solidarité, voire d’opposition commune, mais la psychologisation et l’individualisation des problèmes, ainsi que la mise en concurrence des salariés empêchent ces derniers de penser les conflits à l’échelle collective ».

 

Une nouvelle posture managériale manipulatrice ?? Une nouvelle génération de managers sans scrupules ? Un management qui perd le sens des valeurs ?

 

 

See on Scoop.itTransformation des Organisations

Comments are closed.